📕 Redirection urbaine, sur les chantiers de l'adaptation de nos territoires

par Sylvain Grisot aux éditions Apogée, janvier 2024.

La Terre s’effrite sous nos pas, les crises s’enchainent et nous ne savons plus comment faire la ville. Or nous n’avons plus le temps de rĂȘver Ă  la « ville du futur », il nous faut donner un futur Ă  nos villes et nos territoires en engageant dĂšs aujourd'hui les chantiers de leur adaptation. Comment avancer ? En s'inspirant du travail des femmes et des hommes qui explorent des voies de traverse pour faire la ville dans le bon sens.

Ce livre est le rĂ©cit d’un voyage Ă  leur rencontre, Ă  Paris, MontrĂ©al, Bruxelles, New York, Amsterdam, Rennes, Grenoble, Bordeaux, Lyon, Dreux, Poitiers et ailleurs. À partir de visites et de tĂ©moignages concrets, autour d'actions bien rĂ©elles ici et maintenant, il analyse les enjeux et perspectives de six grands chantiers : la canopĂ©e, le temps, le bĂąti, l’espace urbain, le foncier et le territoire.

Celles et ceux qui font la ville au quotidien y trouveront des pistes pour mener la redirection de leur organisation et de leur territoire, et constateront qu’elle est aussi joyeuse que nĂ©cessaire.

Sylvain Grisot est urbaniste (circulaire) et fondateur de dixit.net, une agence qui accompagne les territoires et les organisations qui font la ville dans leur redirection. Consultant, confĂ©rencier, enseignant et chercheur, il publie en 2024 "Redirection urbaine, sur les chantiers de l'adaptation de nos territoires". Il est aussi l’auteur du "Manifeste pour un urbanisme circulaire" (ApogĂ©e 2021), et de "RĂ©parons la ville !" avec Christine Leconte (ApogĂ©e 2022).

Commander l'ouvrage

Livraison : 3€, offert à partir de 35€.

Ils et elles en parlent...

Tribune – Immobilier : Ceci n’est pas une crise !
Le mot est sur les lĂšvres de celles et ceux qui font la ville au quotidien, comme il hante la une des journaux depuis quelques mois : c’est la crise. L’immobilier neuf s’effondre et c’est une rĂ©action en chaĂźne qui s’amorce : la construction patine, le marchĂ© locatif se tend, les bailleurs sociaux peinent, les amĂ©nageurs souffrent
"On ne peut que recommander et encourager tous les urbanistes et autres acteurs de la ville de s’emparer de ce livre. Il leur livrera les Ă©clairages nĂ©cessaires dans leurs rĂ©flexions personnelles. Il sera aussi utile pour faire acte de pĂ©dagogie dans nos #formations mais aussi et surtout auprĂšs des #Ă©lu.es des #collectivitĂ©s."
– Eric Raimondeau
Redirection urbaine - La Fabrique Urbaine #74
Rencontres, échanges et débats sur les enjeux de la ville agrémentent les

Sylvain Grisot : “J’en appelle moins à la redirection de la ville qu’à la redirection des organisations”
“La fabrique de la ville est dans une impasse Ă  plusieurs facteurs”, nous livre-t-il au moment oĂč il publie “Redirection urbaine. EnquĂȘte dans la fabrique
"Vous croyez encore dans la permanence des ressources dont dĂ©pendent Ă©troitement votre territoire (eau abondante, foncier agricole, mobilitĂ©s automobiles, neige pour les stations de ski et vues sur la mer pour les stations balnĂ©aires) ? Vous parlez de transitions Ă  longueur de journĂ©es, actualitĂ© du dĂ©rĂšglement climatique oblige, mais poursuivez Ă  bas bruit la mise en Ɠuvre d’un modĂšle de dĂ©veloppement local anachronique et insoutenable ? Alors, cet essai est fait pour vous. « Redirection urbaine » invite les dĂ©cideurs locaux pensant « pouvoir tout changer, sans rien changer » Ă  « sortir de la cĂ©citĂ© et du dĂ©ni, pour accepter de vivre avec le vertige. » En veillant Ă  ne pas tomber, pour autant, dans un rĂ©quisitoire moralisateur."
— Hugo Soutra pour le Courrier des Maires
« Redirection urbaine », ou comment aider les élus à faire bifurquer leurs territoires
Hormis une infime minorité d’élus, la nécessité d’adapter au plus vite nos territoires au réchauffement climatique fait aujourd’hui consensus...-on-a-lu-pour-vous
[Interview] Sylvain Grisot, urbaniste et chercheur.
Sylvain Grisot est urbaniste, consultant, confĂ©rencier, enseignant et chercheur*, il publie « Redirection urbaine, sur les [
]
Cet excellent ouvrage porte une vision forte, illustrée avec des exemples concrets et des témoignages, sans occulter la complexité de la tùche.
— David Ernest
3 ans aprÚs le percutant "Manifeste pour un urbanisme circulaire", Sylvain revient avec un ouvrage portant constats, solutions et espoirs quant à notre capacité à projeter les villes dans leur nécessaire adaptation aux "30 turbulentes" qui démarrent.
— Matthias Navarro
Une lecture trÚs inspirante qui intéressera celles et ceux qui sont les acteurs de la fabrique de la ville.
— Philippe Bies
Lu et approuvĂ©. Dans une approche holistique et politique de ce qui fait la ville, Sylvain Grisot appelle Ă  mĂ©tamorphoser nos citĂ©s, Ă  dĂ©velopper les territoires urbains avec une vision qui s’inscrit dans le temps long, nĂ©cessitant des prises de dĂ©cisions et le passage Ă  l’action sans plus attendre.
— Christophe Rubbens
"Je l'ai dĂ©vorĂ© ! Dans le train, dans le mĂ©tro, dans les salles d'attente, Ă  la place de n'importe quelle sĂ©rie Netflix ! Comme un roman, sur un sujet Ă  la fois tellement important et pourtant rarement en tĂȘte des best-sellers..."
— Morgane Amiel
Urbanisme - Comment les villes de Dreux et Vernouillet s’engagent dĂ©jĂ  dans la ville de 2050
L’Atelier Ă  spectacle, Ă  Vernouillet, est au cƓur du rĂ©amĂ©nagement de tout un secteur urbain, mobilisant les partenaires institutionnels, baptisĂ© quartier spectaculaire. L’urbaniste Sylvain Grisot, qui y donne une confĂ©rence mardi 16 janvier, en soirĂ©e, explique pourquoi le territoire drouais est engagĂ© “dans la ville de 2050”. Interview.
Sylvain Grisot : “Nous sommes arrivĂ©s en limite du systĂšme, la vraie innovation serait de gĂ©nĂ©raliser les ruptures dĂ©jĂ  en Ɠuvre” - Territoires-audacieux.fr
Sylvain Grisot est urbaniste. Il est le fondateur de l’agence dixit.net, une agence de conseil et de recherche urbaine. ConfĂ©rencier, enseignant et chercheur, il est Ă©galement auteur de plusieurs livres, 

Sylvain Grisot : “il faut transformer la crise immobiliùre en une occasion...
Pour l’urbaniste Sylvain Grisot, la crise immobiliùre actuelle n’est pas une crise ou l’ouverture d’une parenthùse mais plutît la fin d’une parenthùse